fbpx

Cours d’économie pour la préparation aux concours

Publics visés : Étudiants de classe préparatoires économiques et commerciales – Candidats au CAPES et à l’agrégation des sciences économiques et sociales – Étudiants de l’université ou personnes qui aspirent à intégrer des carrières administratives comme le Trésor public ou l’Inspection générale des finances publiques – Candidats au concours de l’École Nationale d’Administration – Bacheliers avec option économie souhaitant intégrer les Instituts d’Études Politiques (IEP).



DONNEZ-VOUS LES MEILLEURES CHANCES DE RÉUSSITE GRÂCE AU COURS D’ÉCONOMIE POUR VOTRE PRÉPARATION AUX CONCOURS



I. Apprenez à mobiliser vos connaissances pour répondre à un sujet de niveau concours

Pour réussir à une épreuve d’économie dans les concours, il est nécessaire de posséder des outils ainsi que des connaissances solides en analyse économique. 

Cependant, si maîtriser une série de cours est nécessaire pour acquérir de la culture économique, c’est insuffisant pour passer des concours avec succès. 

Par exemple, force est de constater que l’épreuve de la dissertation économique est souvent mal vécue par beaucoup de candidats et cause de nombreux échecs aux concours, même si ces candidats ont souvent une bonne culture économique. 

L’une des raisons vient de ce que dans les écoles ou les universités, les différents enseignements d’économie sont dispensés indépendamment les uns des autres 

Par conséquent, les étudiants ont souvent du mal à mobiliser correctement les concepts, les théories et les méthodologies économiques issus de différents cours pour répondre correctement à la question posée le jour du concours.  

Étant moi-même enseignant et ayant préparé de nombreux étudiants aux concours, j’ai pu constater leurs difficultés et j’ai compris qu’il y avait un « manque » sur le plan pédagogique qu’il était nécessaire de combler. 

J’ai pris du temps avant de trouver, par la pratique, la méthode amenant à la réussite mes étudiants qui, parfois, avaient fait plusieurs années d’économie, mais qui étaient incapables de traiter efficacement un devoir d’économie de niveau concours.  

En effet, il ne suffit pas d’enseigner des cours d’économie dans divers domaines pour maîtriser les sujets de concours. 

Il ne suffit pas non plus de transmettre des méthodologies sur la dissertation économique. Il faut en faire soi-même. Prendre des sujets et les traiter, surtout s’ils sont difficiles.  

Et des sujets, j’en ai traité énormément avec mes étudiants au cours de mes 31 années dans l’enseignement supérieur. 

À présent, je souhaite passer le cap de la digitalisation pour partager ce que j’ai appris avec tous ceux qui ont l’ambition de décrocher un concours exigeant comportant des épreuves d’économie.  

Mon objectif est de proposer au plus grand nombre un véritable cours d’économie pour la préparation aux concours, alliant méthodologies et analyse économique. À ma connaissance, il n’existe pas de formation en ligne sur cette thématique précise.

II. Apprenez à réviser de manière plus efficace…

1. …En sachant quoi réviser

Lorsqu’il s’agit de réviser pour un concours, beaucoup de candidats peuvent se sentir démunis, compte tenu de la masse de travail à abattre. Le programme à assimiler semble tellement vaste que beaucoup peuvent se sentir découragés.  

D’ailleurs, les statistiques montrent que beaucoup de candidats inscrits à des concours abandonnent et ne se présentent même pas à l’écrit 

Pourtant, vous devez savoir qu’il n’est pas nécessaire de maîtriser sur le bout des doigts toute la science économique pour réussir à produire un devoir de qualité.  

Il faut en revanche apprendre les fondamentaux de chacun des grands domaines de l’économie. C’est beaucoup moins difficile qu’on ne le croit. 

Le but n’est pas que vous dépensiez votre argent inutilement en achetant des tas de livres qui ne vous serviront finalement pas. 

De manière connexe, il ne s’agit pas non plus de dépenser votre énergie et votre temps à réviser des thématiques qui n’ont presque aucune chance de tomber le jour de votre concours.  

Soyons clair, je ne suis pas là pour vous faire perdre votre temps. Je sais à quel point il est précieux. 

Dans ce cours, j’insiste donc surtout sur les fondamentauxMon objectif est de vous orienter efficacement dans vos révisions en vous apprenant à maîtriser les concepts, méthodologies, et théories économiques qui sont vraiment essentiels à votre réussite. 

À l’issue de cette formation, vous aurez appris à faire le tri entre ce qui est important et ce qui l’est moins, ce qui peut vous donner un avantage décisif sur de nombreux candidats. 

2. …En développant votre capacité à vous adapter à tout nouveau sujet susceptible de se présenter

Pour réussir votre concours, lire des dizaines de sujets corrigés ne suffit pascar ce sont des corrigés sur des sujets déjà donnés et qui ne se représenteront pas tel quel, avec le même énoncé. Le vôtre sera forcément différent. 

Vous devez donc développer une certaine capacité à vous adapter à tout nouveau sujet susceptible de tomber. Pour cela, il existe des méthodologies de travail qui ont fait leurs preuves, et le but du cours est de vous apprendre à les maîtriser.  

Mais il faut aussi apprendre comment, à partir d’une problématique, on peut en identifier plein d’autres qui peuvent se traiter de manière similaire : c’est ce que j’appelle les sujets liés. Savoir les reconnaître vous permettra de gagner un temps considérable pour vos révisions. 

Prenons un sujet sec qui paraît très difficile : « La globalisation financière ». 

La formulation de sujets à partir d’une telle thématique peut être infinie. Je peux vous donner quelques exemples : « quels sont les gagnants et les perdants de la globalisation financière ? » ou « globalisation financière et politique économique » ou « firmes multinationales et globalisation financière » etc. 

Bref, je n’ai pris que quelques exemples, il y en a beaucoup d’autres que j’aurais pu citer. Mais le but est simplement de vous montrer qu’une même problématique, ici la « globalisation financière », peut se décliner en une quantité importante de sujets.  

La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de ramener l’ensemble de ces sujets à une seule question qui pourra être traitée intégralement.  

Dans ce cours, je vous apprends à faire « la connexion » entre une problématique donnée et les sujets qui y sont liés 

Pour ce faire, je traiterai moi-même les thématiques que j’estime être fondamentales (comme la globalisation financière par exemple), et qui vont vous permettre de répondre à une foule d’autres sujets.  

En travaillant de cette façon, vous améliorerez sensiblement le rendement de vos efforts de révisionEn consacrant votre énergie à travailler ces problématiques fondamentales, vous serez capables de maîtriser un plus grand nombre de sujets pour un temps de travail inchangé. 

De manière connexe, vous serez mieux armé(e) pour affronter la concurrence lors de votre concours. 

En effet, plus vous développerez votre capacité à détecter les sujets qui sont liés à une problématique donnée, plus grandes seront vos chances de vous adapter facilement au sujet qui vous sera posé et d’être à l’aise pour le traiter. 

III. Apprenez à mener à bien une analyse économique rigoureuse

1. En sachant développer des « séquences »

Dans une épreuve d’économie de niveau concours, vous devez être extrêmement rigoureux dans votre raisonnement économique. L’un des aspects importants d’un raisonnement économique rigoureux est, ce que j’appelle, la maîtrise des « séquences ». 

On pourrait définir une séquence comme un raisonnement qui, à partir d’une question donnée, consiste à mener à bien un processus déductif en plusieurs étapes jusqu’à atteindre une conclusion.  

Par exemple, prenons la question suivante : les ménages anticipent un ralentissement de la croissance sur les années à venir. Quelle sont les conséquences de ces anticipations sur la croissance future et l’emploi ? 

Réponse : l’anticipation par les ménages d’une croissance plus faible dans les années à venir par rapport aux années précédente entraîne une modification dans leurs choix. Ils privilégient l’épargne par rapport à la consommation. La baisse de la consommation des ménages engendre une faiblesse de la demande pour les entreprises. Celles-ci réduisent leurs investissements et contractent moins d’emprunts bancaires. La baisse de la demande (de consommation et d’investissement) se traduit alors par un ralentissement de la croissance et à une hausse du chômage.  

Schéma synthétique de la séquence : anticipation à la baisse de la croissance économique de la part des ménages  augmentation de l’épargne des ménages  réduction de leur consommation  réduction de la demande des biens et des services pour les entreprises  réduction des investissements dans les entreprises  Ralentissement de la croissance et hausse du chômage dans le pays concerné (aspect macroéconomique) 

Il s’agit ici d’une séquence très simple, mais beaucoup de candidats ne maîtrisent pas ce type de raisonnement. 

Or, pour vous démarquer le jour de votre concours, il faut savoir maîtriser des séquences parfois bien plus complexes que celle-ci. 

Cette maîtrise ne vient pas d’un coup de baguette magique. Elle s’apprend, exactement comme un gymnaste qui s’entraîne à exécuter des enchaînements.  

S’entraîner à développer des séquences est très important pour au moins deux raisons. Premièrement, cela vous aide à développer votre logique en économie et à clarifier votre pensée.  

Deuxièmement, démontrer vos capacités d’analyse et de raisonnement est indispensable pour se retrouver parmi les meilleurs candidats. 

L’un des objectifs du cours est de vous entraîner sur ce type d’exercice, mais aussi de vous présenter des séquences fondamentales. Certaines d’entre elles sont peu connues, mais si vous les maîtrisez, cela apportera une valeur ajoutée certaine à votre devoir. 

2. En maîtrisantles concepts et les théories économiques

En dehors des séquences, il est nécessaire de connaître parfaitement les concepts et les théories économiques fondamentaux. 

Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur les différents cours que vous avez pu suivre tout au long de votre cursus. Il existe aussi de nombreux livres qui peuvent vous aider, ainsi que diverses ressources sur Internet. 

 Beaucoup de ces ressources sont de très bonne qualité. Cependant, j’ai pu constater parfois des erreurs ou des approximations dans la présentation de certains concepts ou mécanismes économiques, même dans certains livres de référence.  

 Je vous en donne deux exemples dans ce qui suit. 

 Premier exemple: la création monétaire et l’oubli des fondamentaux  

On ne souligne presque jamais que, quand une banque crée de la monnaie, elle doit avoir suffisamment de dépôts. Cette omission est source de confusion dans l’esprit des apprenants.  

En prêtant de l’argent par le crédit, une banque crée de la monnaie et approvisionne le compte de son client. Mais il lui est impossible de le faire si elle n’a pas suffisamment de dépôt.  

La création monétaire « ex-nihilo », c’est-à-dire à partir de rien, par les banques de second rang, est une idée fausse, mais pourtant très répandue, même auprès de certains enseignants. En effet, les banques se doivent d’adosser leurs crédits sur des dépôts. 

De manière plus générale, il s’agit, dans cette formation, de tuer dans l’œuf les idées reçues, fausses croyances et analyses peu rigoureuses qui circulent et qui peuvent vous coûter cher si vous vous les appropriez. 

Deuxième exemple: les crises financières et l’insuffisance de précision  

Je prends ici un des thèmes les plus populaires, aussi bien dans les médias que dans des documents écrits.  

Beaucoup de gens parlent des crises financières, mais en réalité, peu de personnes savent définir cette notion parfaitement. 

Par exemple, certains résument les crises financières aux crises bancaires. D’autres mélangent les notions de « crise monétaire » et « crise bancaire ». Je vois malheureusement souvent des confusions de ce type dans de nombreux écrits. 

Le problème, c’est que lorsque vous passerez votre concours, vous ne pouvez pas vous permettre ce genre d’erreur. 

Sans entrer dans les détails, pour pouvoir traiter un sujet sur les crises financières, vous devez notamment savoir plusieurs choses. Je peux les résumer en cinq points. 

Premièrement, il existe cinq catégories de « crises financières » : les crises des marchés financiers (les titres comme les actions ou les obligations), les crises de change, les crises bancaires, les crises des dettes publiques et les crises monétaires.  

Deuxièmement, chacune de ces crises est différente, car elle ne concerne pas les mêmes marchés de capitaux. En outre, les facteurs déclenchants de celles-ci diffèrent les unes des autres. 

Troisièmement, il y a la question du traitement de ces crises. Comme les médecins, les économistes doivent fournir aux autorités publiques et financières, les recettes qui visent à la sortie de crise.  

Quatrièmement, ces crises sont très rarement interconnectées les unes aux autres. Il peut exister toutefois des exceptions, comme la crise des valeurs « internet » aux États-Unis.  

Regardez tout ce qu’il vous savoir comme fondamentaux pour ne pas faire hors-sujet et pour commencer à faire un devoir qui tienne la route. 

Dans ce cours, je ne me permets aucune approximation. Je clarifie tous les concepts clés ainsi que les théories économiques fondamentales.  

C’est important pour au moins deux raisons : tout d’abord, pour que vous ne fassiez pas d’erreur dans votre devoir, et ensuite, pour vous différencier des autres candidats qui n’auront pas une connaissance aussi fine que vous de ces concepts et théories économiques fondamentales. 

3. En maîtrisant les grands cadres méthodologiques

Enfin, certains cadres méthodologiques fondamentaux me paraissent incontournables à connaître si vous souhaitez vous différencier de la masse le jour de votre concoursIls sont au nombre de trois : la comptabilité nationale, la balance des paiements et la liquidité de l’économie. 

Ces cadres méthodologiques sont importants parce qu’ils peuvent vous permettre de traiter un grand nombre de sujets.  

 Pourtant, certains d’entre eux, comme la balance des paiements, sont bien souvent passés sous silence ou traités de manière très superficielle par les enseignants, ce qui est bien dommage.  

Dans ce cours, je vous apprends à comprendre dans le détail le fonctionnement de ces grands cadres méthodologiques, ce qui vous permettra, lorsque vous passerez votre concours, d’avoir un avantage sur tous les candidats qui ne les maîtriseront pas, ou les maîtriserons mal. 

 

DE NOMBREUX SUPPORTS PÉDAGOGIQUES POUR UN APPRENTISSAGE PERFORMANT

 Le cours vous est proposé sous un format d’abonnement mensuel, pour une durée de 12 moisQuatre catégories de supports pédagogiques vous seront proposées chaque mois : 

  • Deux articles d’économie 
  • Une à deux fiches de soutien 
  • Une vidéo de perfectionnement 
  • Un podcast 

 Ces différents supports et leur rôle vous sont présentés de manière plus détaillée dans ce qui suit. 

1. Les articles d’économie 

Deux articles d’économie que j’écrirai, chaque mois, aideront les candidats à avoir un maximum d’arguments dans leurs devoirs d’économie.  

 Ces articles ne seront pas choisis au hasard, car ils reposeront sur des problématiques fondamentales. 

 Ils permettront d’effectuer des dissertations sur des sujets similaires. Sur chaque article, je montrerai concrètement comment, avec un sujet traité, on peut en traiter d’autres connexes avec beaucoup de facilité.  

2. Les fiches de soutien 

 Une ou deux fiches de soutien viendront chaque mois renforcer cette formation. Il s’agira dans ce cas, de mettre en lumière une méthodologie en matière de dissertationde développer un concept essentiel ou une séquence. 

3. Une vidéo de perfectionnement  

 La vidéo de perfectionnement mensuelle, d’une durée de 10 à 15 minutes maximum, contribuera à enrichir votre culture économique. Bien évidemment, les thématiques ne seront pas choisies au hasard.  

 Il s’agit de présenter des éléments de culture générale à forte valeur ajoutée, c’est-à-dire ceux qui sont réellement importants à connaître car susceptibles de devoir être mobilisés sur des sujets de concours. 

 En outre, les vidéos seront aussi utilisées pour présenter les séquences les plus complexes qui vous aideront à développer vos capacités d’analyse et de raisonnement. En effet, les séquences, notamment lorsqu’elles sont particulièrement complexes, peuvent nécessiter un support visuel dynamique pour être bien comprises. Dans ce contexte, la vidéo est l’outil le mieux adapté. 

4. Un podcast 

L’objet du podcast mensuel est de mettre l’accent sur des définitions ou des mots clés importants. 

Par exemple, l’expression « coûts de transaction » s’applique à une multitude de sujetsIl est donc nécessaire dcomprendre précisément ce terme pour disposer d’un outil supplémentaire dans son devoir.  

De manière similaire, il est très important de comprendre la différence entre les termes « dépréciation » et « dévaluation ». Confondre ces deux notions ne serait pas pardonné par le jury. 

De manière plus générale, le podcast pourra être utilisé pour présenter des éléments de culture générale qui ne nécessitent pas de support visuel, et que vous pourrez écouter, par exemple, en faisant du sport ou la cuisine ! 

 Mais ce n’est pas tout ! 

BONUS 1 : l’adhésion de droit à la communauté d’entraide du cours

En vous abonnant au cours d’économie pour la préparation aux concours, vous bénéficiez d’un accès au Groupe Facebook privé d’entraide strictement réservé aux membres de la formation.  

Vous pourrez y poser vos questions, demander un avis sur votre travail, bref, échanger avec les autres membres qui partagent les mêmes objectifs que vous.  

Point important : à la fin des 12 mois d’abonnement, vous conserverez votre accès au groupe d’entraide autant que vous le souhaitez.  

BONUS 2 : les réponses à vos questions 

Que ce soit sur le Groupe Facebook ou dans les rubriques de commentaires mises à votre disposition à la fin de chaque support pédagogique de la plateforme de cours, je répondrai à toutes vos questions.  

Pour les questions qui reviennent de manière récurrente et qui nécessitent une réponse détailléeje vous apporterai des éclaircissements sous la forme d’une vidéo, d’une fiche écrite ou encore d’un podcast. 

LE PROGRAMME DU COURS

MOIS 1 

SEMAINE 1  ARTICLE 1

Sujet – Les investissements directs étrangers sont-ils toujours favorables à un pays ? 

SEMAINE 2

Fiche technique – Statistiques de longue période sur les investissements directs étrangers (IDE – Chiffres et commentaires) 

Podcast – Les conséquences de l’inflation sur les agents et les paramètres économiques  

SEMAINE 3- ARTICLE 2

Sujet - La compétitivité.  

 SEMAINE 4

Fiche technique – Les statistiques de la balance commerciale française (chiffres et commentaires) 

Vidéo de perfectionnement – Les limites des politiques de relance keynésienne  

BONUS DU MOIS : MES RÉPONSES À VOS QUESTIONS  

 

MOIS 2 

 SEMAINE 5 – ARTICLE 3

Sujet – La globalisation financière : comment la mesurer ? 

 SEMAINE 6

Fiche technique – Savoir reformuler un sujet pour réussir sa dissertation économique  

Podcast – Finance directe et indirecte : que retenir ? 

 SEMAINE 7 –  ARTICLE 4

Sujet – Pourquoi existe-t-il un marché interbancaire ? 

SEMAINE 8

Fiche technique – Le taux d’intérêt directeur de la Banque centrale européenne : évolution statistique et interprétation  

Vidéo de perfectionnement – Savoir faire des séquences pour optimiser sa dissertation économique 

BONUS DU MOIS : MES RÉPONSES À VOS QUESTIONS  

MOIS 3 

SEMAINE 9  ARTICLE 5

Sujet – Montrez en quoi les prix qui sont déterminés sur les différents marchés affectent notre vie économique : celle des ménages, des entreprises et de la nation toute entière. 

SEMAINE 10

Fiche technique – La force des arguments dans une dissertation d’économie : quelques exemples concrets 

Podcast – Les coûts de transaction, concept transversal en économie  

SEMAINE 11  ARTICLE 6

Sujet – L’efficacité de la politique économique est-elle remise en cause dans une économie mondialisée ? 

SEMAINE 12 

Fiche technique – Dévaluation (réévaluation) et appréciation (réévaluation) d’une monnaie : l’importance de l’utilisation des mots justes 

Vidéo de perfectionnement – Les implications d’une variation du taux de change nominal bilatéral sur les paramètres économiques d’un pays 

BONUS DU MOIS : MES RÉPONSES À VOS QUESTIONS  

MOIS 4 

SEMAINE 13  ARTICLE 7

Sujet – Qu’apporte la balance des paiements à la réflexion économique ?  

SEMAINE 14

Fiche technique – Éviter l’analyse conjoncturelle et privilégier l’analyse structurelle dans le traitement d’un sujet d’économie : des exemples concrets 

Podcast – Causes et conséquences des crises déflationnistes  

 SEMAINE 15  ARTICLE 8

Sujet – Faut-il une politique de l’emploi ? 

SEMAINE 16

Fiche technique – Managers et organisations : quelques points de repères à utiliser dans un devoir d’économie  

Vidéo de perfectionnement – Le système de prix : savoir de quoi l’on parle pour renforcer ses arguments dans une dissertation d’économie  

BONUS DU MOIS : MES RÉPONSES À VOS QUESTIONS  

MOIS 5 

SEMAINE 17 – ARTICLE 9

Sujet - La croissance économique des pays émergents engendre-t-elle des inégalités ? 

SEMAINE 18

Fiche technique –  Les sujets liés : comprendre leur importance pour savoir traiter n’importe quel thème  

Podcast – L’inflation importée : la séquence qu’il faut comprendre 

SEMAINE 19  ARTICLE 10

Sujet – En quoi les théories de l’unification des zones monétaires aident -t-elle à comprendre la crise de la zone euro ? 

SEMAINE 20

Fiche technique – La problématique des chocs asymétriques en économie  

Vidéo – Les deux approches de la théorie des pouvoirs d’achat et leur puissance explicative  

BONUS DU MOIS : MES RÉPONSES À VOS QUESTIONS  

MOIS 6 

SEMAINE 21 – ARTICLE 11

Sujet – Analysez sur le plan économique le rôle de l’or entre le début du 19ième siècle et la fin du 20ième 

SEMAINE 22

Fiche technique – Maîtriser le contenu d’une matière :  méthodes de travail pour en retenir les points clés (Comment mémoriser rapidement) 

Podcast – Déficit public et dette publique 

SEMAINE 23  ARTICLE 12

Sujet – La liquidité des agents économiques relève-t-elle d’un calcul rationnel par la Banque centrale européenne (BCE) ? Vous prendrez comme référence les agrégats monétaires  

SEMAINE 24

Fiche technique – Les économistes et la théorie quantitative de la monnaie 

Vidéo - La crédibilité des régimes de changes fixes 

BONUS DU MOIS : MES RÉPONSES À VOS QUESTIONS  

MOIS 7 

SEMAINE 25 – ARTICLE 13

Sujet – Le rôle des administrations publiques dans la création de richesses peut-il être clairement défini ?  

 SEMAINE 26

Fiche technique – Comment mesurer l’apport du tourisme dans une économie ? 

Podcast - Quels sont les aspects manquants dans les théories de la croissance économique ? 

SEMAINE 27 – ARTICLE 14

Sujet – L’économie numérique change-t-elle en profondeur les organisations ? 

SEMAINE 28

Fiche technique – La banque est-elle une organisation comme une autre ? 

Vidéo - Le taux de marge, facteur clé de la croissance des entreprises 

BONUS DU MOIS : MES RÉPONSES À VOS QUESTIONS  

MOIS 8 

SEMAINE 29 – ARTICLE 15

Sujet - Fiscalité et croissance économique.  

SEMAINE 30

Fiche technique - Que signifie le terme « croissance économique tirée par les exportations » et comment l’utiliser à bon escient ? 

Podcast - Y-a-t-il un lien entre la mécanisation de l’agriculture et la révolution industrielle ?  

SEMAINE 31 – ARTICLE 16

Sujet – À quoi servent les entreprises ? 

SEMAINE 32

Fiche technique  Points de repères sur l’analyse économique des subventions 

Vidéo –  Le produit net bancaire facteur clé de la performance des banques commerciales  

BONUS DU MOIS : MES RÉPONSES À VOS QUESTIONS  

MOIS 9 

SEMAINE 33  ARTICLE 17

Sujet – Expliquez la politique de la Banque centrale européenne (BCE) en matière de taux d’intérêt directeurs. 

SEMAINE 34

Fiche technique – Une définition = une (des) implication (s). Des exemples concrets pour optimiser sa dissertation économique.  

Podcast - L’épargne des Français  

SEMAINE 35 – ARTICLE 18

Sujet - L’effondrement du système monétaire international issu des accords de Bretton-Woods était-il prévisible ? 

SEMAINE 36

Fiche technique – Qu’est-ce qu’une monnaie internationale ?  

Vidéo - La loi du prix unique (LPU) et ses implications sur la vie économique  

BONUS DU MOIS : MES RÉPONSES À VOS QUESTIONS  

MOIS 10 

SEMAINE 37  ARTICLE 19

Sujet : Qu’est-ce qu’une nation sur le plan économique ?  

SEMAINE 38

Fiche technique – L’effet Balassa-Samuelson 

Podcast - Les anticipations et la vie économique  

SEMAINE 39  ARTICLE 20

Sujet – Par quels paramètres économiques le taux de change d’une monnaie nationale par rapport à une devise étrangère de référence (Le dollar USD), est-il déterminé ?  

SEMAINE 40

Fiche technique – Les entreprises en France : que peut-on en conclure ? 

Vidéo - Privilégier la microéconomie pour expliquer la macroéconomie : plusieurs exemples concrets  

BONUS DU MOIS : MES RÉPONSES À VOS QUESTIONS  

MOIS 11 

SEMAINE 41- ARTICLE 21

Sujet – La science économique participe-t-elle au progrès humain ?  

SEMAINE 42

Fiche technique – Le syndrome hollandais et la question de son dépassement.  

Podcast – Le prêt à taux zéro et l’écologie  

SEMAINE 43  ARTICLE 22

Sujet - L’histoire économique peut-elle aider à la compréhension de la science économique ? Pour traiter ce sujet, vous présenterez trois études de cas. 

SEMAINE 44

Fiche technique - Les échanges intra-branches et le comportement des consommateurs  

Vidéo - Les banques ont-elles de la liquidité ? 

BONUS DU MOIS : MES RÉPONSES À VOS QUESTIONS  

MOIS 12 

SEMAINE 45 – ARTICLE 23

Sujet – L’État peut-il encore détenir des actions dans les entreprises ?  

SEMAINE 46

Fiche technique – Les conséquences économiques de l’illettrisme  

Vidéo – Les indicateurs de bien-être et l’économie du bonheur 

SEMAINE 47 – ARTICLE 24

Sujet – Montrer en quoi les théories économiques débouchent sur des aspects pratiques pour les décideurs publics. Vous vous référerez à des théories économiques dans différents domaines de la science économique. 

SEMAINE 48

Fiche technique – Les différents types de marché : ceux auxquels on pense et ceux auxquels on ne pense pas 

Vidéo : Acquérir le raisonnement économique  

BONUS DU MOIS : MES RÉPONSES À VOS QUESTIONS

Remarque : Le bonus du mois « mes réponses à vos questions » sera effectué soit par écrit, soit par vidéo ou encore par podcast.

COMBIEN COÛTE LE COURS D’ÉCONOMIE POUR LA PRÉPARATION AUX CONCOURS ?

Je vous propose cette formation au prix de 1 euro pendant 14 jours, puis 19,90 euros par mois pendant 12 mois, soit moins de 1 euro par jour (valeur totale de la formation : 238,80 euros). 

Par ailleurs, il n’y a aucun engagement assorti à cette formule d’abonnement. Autrement dit, vous pouvez vous désabonner à tout moment si vous estimez que vous n’avez plus besoin de la formation : par exemple, si vous pensez que vous avez fait une erreur, si vous estimez que cette formation ne vous convient pas ou encore, si vous avez réussi votre concours (et c’est tout le bien que je vous souhaite !). 

COMMENT S’ABONNER À LA FORMATION ?

Le cours d’économie pour préparation aux concours est actuellement en phase de montage. Il sera prêt au premier trimestre 2020. Si vous êtes intéressé(e) par cette formation, je vous invite à rejoindre la liste d’attente de la formation et à laisser votre adresse mail. 

Ainsi, je vous préviendrai en priorité dès que la formation sera en ligne et que les abonnements seront ouverts. 

 

Philippe Narassiguin